Quels types de pressions exercer dans un massage ?

Le massage a déjà bien été pratiqué dans le cadre des soins de santé. On l’appelle aussi la massothérapie. Il s’agit d’une méthode de guérison traditionnelle qui est actuellement développée de par les techniques de massage et les équipements correspondants. Plusieurs pathologies peuvent être traitées avec le massage. Pour pouvoir exercer le massage, on doit connaître les divers types de pressions du métier, mais lequel choisir ?  

Les bases du massage : quels types de pressions exercées ? 

Dans un massage, on distingue divers types de pression à exercer tel que le shiatsu. Comme son nom l’indique, le shiatsu est une sorte de massage d’origine japonaise, une véritable thérapie du bien-être. Dérivé de deux termes qu’est le shi et l’atsu, il désigne une technique de pression des doigts ou des pouces, d’une pression glissée. Il s’agit d’un massage ancestral popularisé vers le début des années 50, une culture nippone très prisée dans la médecine. Ce type de pression dans le cadre d’un traitement par le massage a fait ses preuves. Les résultats du massage par le shiatsu sont subjuguants. Toutefois, la pression du shiatsu ne doit pas être exercée sur des personnes asthmatiques et présentant une maladie cardiaque grave. L’acupression est un autre type de pression pratiqué dans le massage. Il s’agit d’une thérapie traditionnelle chinoise par des pressions manuelles sur des zones précises du corps. On les appelle les points d’acupression. La pression de l’acupression a déjà été exercée depuis bien 5 000 avant JC. Elle est utilisée pour soulager les douleurs et apaiser les tensions nerveuses. Il y a aussi la pression-rotation stimulante et bien d’autres encore. Pour aller plus loin, visitez le site massagetime.org

Les différents type de pressions exercées dans un massage : sur quel critère tenir compte ? 

Le massage peut être un talent inné chez certaines personnes, alors que d’autres s’y forment de plusieurs années, car apprendre le métier n’est pas chose aisée. Pour devenir masseur, on est confronté à de nombreuses difficultés dans l’apprentissage. Cela concerne les différentes techniques de massage et les types de pressions à exercer. Choisir quels types de pression exercer dans un massage, tient compte de certaines, notamment le besoin du client. En effet, la pression peut être douce ou plus gestuelle selon la recommandation de ce dernier. L’enjeu est de trouver la pression la plus optimale pour le bien-être des massés. Toutefois, plus on exerce une pression profonde, plus le massage devient douloureux, voire engendre des courbatures chez ces derniers. Il faut savoir équilibrer la pression exercée dans le massage, par une petite appuie douce tout en augmentant l’intensité de celle-ci. En d’autres termes, d’une pression douce à une pression continue profonde. Il faut non seulement qu’elle donne une sensation de confort au massé, mais aussi de leur bien-être. En outre, il faut se baser sur ce qu’on appelle l’anatomie palpatoire, permettant de savoir quelle pression est le plus adapté dans un massage. Néanmoins, l’écoute des besoins des clients reste l’option pour définir le type de pression exercée. 

Pratiquer le massage : que faut-il savoir ? 

Traversant plusieurs époques, riches de culture, le massage est devenu incontournable en ce monde contemporain. Il est devenu la technique de relaxation la plus prisée, une technique de thérapie à l’ancienne qui date avant 3.000 ans. Dérivé du nom grec massein, la technique de massage consiste à exercer des pressions légères sur le corps. Bien que le massage était une technique thérapeutique de l’Extrême-Orient, elle s’est ensuite répandue au pays occidentaux, puis à travers le monde. Au temps des Romains, on se fait masser avant ou après une activité physique, notamment lors du jeu des gladiateurs. Le massage servait également à traiter les névralgies et bien d’autres maux. Vers XVIIIᵉ siècle, la popularité du massage commence à faire son effet dans toute l’Europe, et ce, grâce à un masseur suédois nommé Henrik ling. Le massage, quel que soit le type de pressions, procure du bien-être indéniable, physique ou psychique. Les pressions du massage sont, en fait, exercées sur différentes zones corporelles dont les ligaments, les tendons et les parties musculaires du corps.  

Trouver des offres de formations certifiantes en massage
Massage tantrique, body body et nuru : massages de bien-être à multiples vertus